Tag teasing

Tu veux des rencontres, vivre une aventure, goûter mes spécialités gourmandes ?

« Tu veux des rencontres, vivre une aventure, goûter mes spécialités gourmandes ? Alors viens chez moi. Je suis… » Mais qui suis-je au juste à votre avis : une hôtesse de minitel rose ? Perdu : je suis le Jura.

Jura sexy

Pari très osé pour Jura tourisme avec un spot radio qui parodie ouvertement les publicités pour les sites de rencontre ou les services de téléphone rose : sous-entendus coquins, voix féminine qui surjoue la sensualité, réalisation cheap… Est-ce que cette campagne se traduira par de nouveaux visiteurs pour les montages franco-suisses ? Je l’ignore, mais en tout cas moi, elle m’a bien fait rire. Ah oui, au fait, une précision pour les érudits qui liront ces lignes : la figure de style qui consiste à faire parler un lieu personnifié (comme les montagnes du Jura) s’appelle une prosopopée.

Les chips mystérieux, façon Harry Potter

Harry Potter mange souvent des sucreries dans le train qui l’emmène à Poudlard. Parmi les Chocogrenouilles et autres Suçacides ; il déguste les dragées surprises de Bertie Crochue, qui ont pour particularité, comme leur nom l’indique, d’offrir une saveur mystérieuse et aléatoire. Autrement dit, rien ne permet de savoir si le petit sorcier gourmand va croquer une pastille à la fraise ou à la crotte de nez. C’est une sorte de roulette russe magique et acidulée qui se cache dans chaque dragée.

L’ovni de l’apéro

J’ignore si les équipes marketing de Lays se sont inspirées du livre le plus célèbre de l’univers après la Bible pour proposer une drôle de saveur de chips qui justement… n’a pas de nom. Cet ovni de l’apéro s’appelle « saveur mystère » et Lays a eu l’idée que je trouve très astucieuse de proposer aux consommateurs de la qualifier eux-mêmes. Et de faire d’une pierre, deux coups :

1/ « mystère », ça permet de bien de se différentier des petits concurrents au goût salé ou barbecue dans les rayonnages des supermarchés. D’un point de vue marketing, c’est malin ; d’autant que la notion de mystère renvoie à des ressorts psychologiques profonds qui sont plutôt utilisés dans la presse ou sur Internet (sous forme de teasing sur les couvertures de magazine ou les home pages des sites). Afficher un mystère, c’est donner envie de le résoudre… donc d’ouvrir le paquet de chips.

2/ en proposant à tout un chacun de trouver un nom pour ces chips, Lays fait du buzz façon 2.0. A moindre frais puisque j’imagine que le goût de ses chips mystère (je ne les ai pas goûtés, je le reconnais) est une variation subtile d’une autre saveur distribuée par la marque. Mais l’essentiel n’est pas là : quand on s’offre un paquet de chips saveur mystère, on ne paie pas un goût, mais une expérience.

%d blogueurs aiment cette page :