Tag storytelling

Made in Aulnay : l’affiche de Citroën que vous n’êtes pas près de revoir

Cette affiche m’avait tapé dans l’œil il y a quelques mois, peut-être même plus ; on la voyait à l’époque depuis l’A1 entre Roissy-Charles de Gaulle et Paris, à hauteur d’Aulnay-sous-Bois évidemment. J’écris « on la voyait » pour des raisons évidentes puisque la direction de PSA a décidé récemment de fermer son site de production local. Je trouvais le concept vraiment intéressant : simple, percutant, positif pour un département comme la Seine-Saint-Denis plutôt montré du doigt en général. Une belle manière aussi de rendre hommage à l’histoire ouvrière et populaire du 93. J’aurais pu écrire un long billet… ce que je ne ferai pas compte tenu des circonstances. Mais comme vous n’êtes pas près de revoir cette affiche dont le slogan résonne désormais de façon très ironique pour PSA, je la reproduis ici. Au cas où vous l’ayez ratée sur l’autoroute…

Affiche Citroën Made in Aulnay

Publicités

Bouygues Telecom : les Dumas sont sympas !

Moi j’adore les Dumas. Et j’adore le pote de leur fils aîné, Choukri. En tant que client Bouygues Telecom, je suis d’ailleurs très content que les sous que je verse chaque mois servent à produire une web-série vraiment fun, c’est-à-dire qui ne soit pas un seau d’eau tiède politiquement correct. Donc même si les Dumas utilisent au bout du compte et de façon très régulière un forfait ou une offre Bouygues pour à peu près tout ce qui est sympa dans leur  vie (et évidemment il existe un forfait ou une offre pour chacun des douze épisodes de la série, c’est de bonne guerre), ils pètent aussi sous la tente, s’ennuient chez grand-mémé,envoient des SMS aux toilettes, attrapent des cougars en boîte, losent le dimanche matin, prennent des photos ridicules de Truffe (c’est leur chien) et regardent des vidéos de chaton sur YouTube. Toutes les vidéos sont ici mais ma préférée, c’est celle des Dumas en vacances.

FNAC : le culture s’installe à Bercy

Le village Bercy (qu’on appelle aussi entre nous Cour Saint-Emilion), c’est quand même bien sympa. Et c’est encore plus sympa quand une nouvelle enseigne s’installe et… qu’il ne s’agit pas d’un trentième restaurant/brasserie/bar. En tant qu’usager régulier de cette sympathique allée marchande, j’applaudis donc des deux mains l’ouverture d’une fnac.com (depuis la fermeture d’Alice et plus récemment d’Album, on ne vendait plus de « produits culturels » au village Bercy) et je salue le slogan affiché en vitrine : « Après l’économie et les finances, il était temps que la culture s’installe à Bercy ». Verbatim d’un adhérent répondant au prénom de François… petit clin d’oeil en forme de quiproquo assez typique des récentes pubs de la Fnac (cf mon billet : Richard Branson est-il adhérent Fnac ?). De Bercy à l’Elysée, il n’y a qu’un pas. Mais ça c’est plutôt Nicolas qui aurait pu le dire…

Affiche FNAC : Après l'économie et les finances, il était temps que la culture s'installe à Bercy

%d blogueurs aiment cette page :