Tag provocation

Cité des sciences : re-faite pour vous plaire

Vous souvenez-vous du spot radio vantant les charmes du Jura en parodiant les pubs pour les messageries de téléphone rose ? Si si, vous savez cette voix « sensuelle » qui déclamait entre autres : « Viens randonner sur moi, je suis le Jura ». C’était tellement second degré que ça m’avait fait rire ; en revanche, pas mal de filles (et pas forcément des plus féministes d’ailleurs) avaient trouvé l’annonce franchement too much. Du coup, je me demande ce qu’elles pensent de l’affiche récente, présentant la nouvelle Cité des sciences et de l’industrie. Par « nouvelle », il faut entendre « après travaux », ce qui est rendu par une accroche à l’implicite très chargé : « (Re)faite pour vous plaire ». Je pose la question très sérieusement : a-t-on le droit de plaisanter avec la chirurgie esthétique ?

Affiche Nouvelle Cité des sciences et de l'industrie : Refaite pour vous plaire

Publicités

Pas besoin de passeport russe pour faire des économies

Pas besoin de gros moyens pour faire le buzz avec une pub. Il suffit de suivre l’actualité et de rebondir de façon maligne et opportune sur l’événement dont tout le monde parle. Par exemple, a moins de vivre en Antarctique, vous devez normalement être très familier de cette news sidérante : Gérard Depardieu est désormais un acteur franco-russe. Les mauvaises langues racontent même que ce serait pour des raisons d’argent. Le loueur de voitures Sixt – qui s’était déjà fait la main il y a quelques années sur Depardieu, lorsque le comédien pas encore franco-russe à l’époque avait pissé dans un avion, se fendant d’un « Cher monsieur Depardieu, la prochaine fois optez pour une limousine Sixt avec chauffeur. Il vous trouvera un tronc d’arbre dans la minute » – remet ça avec une nouvelle accroche depardieusienne « Chez Sixt, pas besoin de passeport russe pour faire des économies ».

"Chez Sixt, pas besoin de passeport russe pour faire des économies"

Il est 18h. Savez-vous où se trouve votre femme ?

Les « sites de rencontres extra-conjugales » (j’utilise des guillemets car c’est devenu un vrai concept marketing) redoublent d’inventivité pour capter l’attention de leurs prospects (comprenez par là « aspirants à l’infidélité »). Tout le monde connaît maintenant les campagnes bien senties de Gleeden, à coups de « Et si cette année vous trompiez votre amant avec votre mari ? ». Le site concurrent Ashley Madison s’y colle à présent avec un slogan, cette fois adressé aux hommes, « Il est 18h. Savez-vous où se trouve votre femme ? ». Ah, et pour éviter tout quiproquo, sachez bien qu’Ashley Madison n’offre absolument pas un service de détectives privés, susceptibles de filer votre moitié à sa sortie du bureau…

Ashley Madison "Il est 18h. Savez-vous où se trouve votre femme ?"

%d blogueurs aiment cette page :