Tag poésie

Brita, Verlaine, la bouteille filtrante et la littérature

Certaines formules sont si célèbres – et si couramment employées – qu’on en oublie presque qu’un jour, il a bien fallu un pionnier (souvent un grand homme, qu’on se le dise) pour les dénicher, les écrire ou les prononcer. L’auteur du slogan de la toute nouvelle pub pour les bouteilles filtrantes Brita (sic) avait-il conscience de déformer un vers de Paul Verlaine ? En effet,  « Tout le reste n’est que bouteilles plastique » est une variation (que je trouve personnellement très bancale) sur le thème de la sentence connue et employée par à peu près tout le monde : « Et tout le reste est littérature ». Sentence qui se trouve être… un vers de Verlaine, et plus précisément encore le dernier ennéasyllabe (vers de 9 syllabes) de son poème Art poétique qui n’a évidemment pas grand chose à voir (ni à boire) avec les bouteilles filtrantes. Sans compter que Verlaine préférait infiniment l’absinthe à l’eau et se contentait d’un sucre sur sa cuillère pour la filtrer…

Affiche Brita "Tout le reste n'est que bouteilles plastique"

 

 

 

Noir couture : la loi du T=Cs+Se

Il y a déjà un petit moment que je voulais écrire un billet sur le nom  des couleurs de  carrosserie de voitures. Ce que dans le métier, on appelle les couleurs de caisse. Non, non, ne riez pas, je suis très sérieux. C’est un vrai sujet tant les constructeurs automobiles rivalisent d’imagination pour trouver des petits noms originaux aux teintes qu’ils mitonnent avec amour. En effet, sur leur palette, il y a fatalement plusieurs rouges, plusieurs blancs, plusieurs gris… Et pour les vendre, mieux vaut un nom qu’un numéro. Bref, c’est tout aussi surprenant, mais c’est finalement une publicité de Givenchy qui me fait sauter le pas. Il faut dire qu’elle vante les charmes d’un mascara dénommé Noir couture.

Pas de test, pas d’essai personnel dudit mascara. Je reconnais que le maquillage est une profonde lacune dans ma culture générale. C’est son nom qui m’intéresse vous l’avez compris. Car justement, ce nom a tout pour figurer parmi un nuancier de teintes de carosseries. Noir couture : il s’agit d’une apposition entre une couleur substantivée (utilisée comme un nom) et un autre substantif (couture) que l’on veut évocateur, métaphorique (ici évidemment il s’agit de l’univers du luxe, de la haute couture, du sur mesure et de l’élégance). Voire vaguement poétique. Retenez donc la formule Teinte = Couleur substantivée + Substantif évocateur, que je formulerai ainsi, en hommage aux équations-bilans de mes cours de chimie du lycée : T=Cs+Se

Blanc banquise et Rouge Erythrée

La formule T=Cs+Se étant à présent démontrée, nous allons boucler la boucle et refaire un tour du côté des constructeurs automobiles et plus précisément de leurs nuanciers. Par exemple, je configure une 208 5 portes sur le site de Peugeot. Que me propose-t-on comme couleur de caisse ? Mais du Blanc banquise, du Gris shark, du Rouge Érythrée (à ne pas confondre avec le Rouge Babylone de la 308 par exemple), du Noir obsidien (ou perla nera) et j’en passe. Autrement dit : T=Cs+Se ! Et chez Renault aussi, T=Cs+Se. J’en veux pour preuve le Gris Cassiopée ou le Rouge flamme. Enfin une vérité immuable de l’univers du make up jusqu’à celui de l’industrie automobile ?

La grande récré : ici, on parle enfant

Comment s’appelle la langue parlée par les enfants ? L’areuhméen ? l’espapagnol ? le russeenpeluche ? le bébélonien ? Allez, je vous épargne les autres mauvais jeux de mots sur lesquels mon cerveau indigent a cogité ce matin. Donc, pour en venir au sujet du jour : quand vous allez dans un magasin de jouets, vous  ne vous attendez pas particulièrement à ce que le vendeur parle une langue étrangère ? Erreur ! Car justement le brave vendeur a plutôt intérêt à parler la langue pratiquée par son cœur de cible, à savoir les moins de 12 ans. C’est en tout cas une compétence que revendiquent les magasins La grande récré, en lieu et place des affichettes habituelles « English spoken ». Ici, on parle enfant !

La grande récré ; Ici onparle enfant

%d blogueurs aiment cette page :