Tag cliché

iDealing : la tourte et le broker

Si vous avez eu la (mal)chance d’aller en métro à La Défense cette semaine (encore un bel exemple de localisation fine des campagnes de pub…), vous n’avez pas pu manquer les affiches vantant les mérites du courtier en bourse (broker) iDealing. Ca ne vous dit rien ? Et une monstrueuse tourte à la viande dégoulinante de jus rougeâtre non plus ? Oui, oui, c’est bien de cette pub dont je parle, celle qui met en scène les bons vieux clichés sur la cuisine traditionnelle d’outre-Manche : « Quitte à prendre quelque chose aux Anglais, autant prendre leur expertise boursière ». Dommage  d’ailleurs qu’en douze mots, les concepteurs de l’accroche n’aient pas réussi à éviter la répétition du verbe « prendre ». Sinon effectivement, à choisir entre ça et une meat pie aux rognons hachés et aux petits pois en boîte de chez Tesco, c’est tout vu. Mais présenté sous cette forme, le deal s’apparente un peu à de la vente forcée non ?

Affiche Idealing : quitte à prendre quelque chose aux Anglais, autant prendre leur expertise boursière

Publicités

Qui peut citer le nom de 6 Polonais (qui ne soient pas des plombiers) ?

Que tous ceux qui sont capables de citer (et d’écrire correctement sans oublier de « y » ou de « z ») le nom de 6 Polonais célèbres lèvent la main. Ah vous calez ? Heureusement, l’Institut polonais à Paris a décidé de vous rafraîchir la mémoire et de booster votre culture générale slave. Eh oui, il n’y a pas que des plombiers à Varsovie…

En Pologne, il n'y a pas que des plombiersPS : heureusement que POLSKA ne compte que 6 lettres… Avec CESKA REPUBLIKA, l’exercice est déjà nettement plus compliqué !

On se prend un kebab à la Poutre de Bamako ?

Depuis un petit moment déjà, je me dis qu’un billet sur les noms de certains commerces s’impose. Pour tout vous dire, je suis même en train de monter un dossier sur les noms de salon de coiffure (Diminu-tifs, Infini-tifs et cie). Mais le sujet est tellement vaste (d’ailleurs si vous avez des photos, faites-les moi suivre) que je vais commencer petit bras avec une sélection d’enseignes de restaurants et fast-food. Bon appétit !

1. A tout seigneur, tout honneur, je m’incline devant l’immense propriétaire (sic) de fast food qui a osé appeler son affaire « Chez Bamako la poutre ». Je ne sais pas si c’est supposé ouvrir l’appétit. Mais ça m’a bien fait marrer en tout cas.

Enseigne Chez Bamako la poutre

 

2. Restons dans le même esprit (on se comprend) avec un resto africain qui répond au petit nom de… « A la banane ivoirienne ». Ne me dites pas que ça ne vous fait pas sourire !

A la banane ivoirienne

 

3. Allez… deux mots-valises foireux pour la route : une saladerie sur la plage, c’est « L’effet mer » bien sûr, et un restaurant parisien bobo « Les diables au thym »

Restaurant Les Diables au thym

L'Effet Mer restaurant

 

4. Pour finir, un jeu de mots premier degré peut-être très courant dans l’univers des pizzérias, mais que je n’avais jamais vu ni entendu avant la semaine dernière : « La tour de Pizz »

Pizzéria, la Tour de Pizz

 

PS : je me moque un peu bien sûr, mais je suis bien conscient que ces enseignes ont été conçues et réalisées avec des moyens qui n’ont rien à voir avec ceux que déploient les grands groupes dont on parle souvent ici.

%d blogueurs aiment cette page :