CATÉGORIEMiscellanées

Langue de pub : la rétro 2012 (1/2)

Les rétros, c’est de saison, ça ne mange pas de pain et ça réchauffe sous le sapin. Au cas où vous auriez raté l’un des fabuleux épisodes de la saison 2012 de Langue de pub, voici, mois après mois, ceux que j’ai préférés, en toute subjectivité et pour des raisons diverses. On commence avec le premier semestre.

1. JANVIER : « Mercredi 15 heures, papa travaille, maman est en RTT »
Sans doute l’affiche dont le message a été le moins bien perçu et compris, pour preuve les commentaires laissés ici.

2. FEVRIER : « 2main le boss C U »
La campagne au jeunisme forcé… qui sonne complètement faux. D’ailleurs, les affiches ont été modifiées par la suite.

3. MARS : « Le nouveau maillot blanc des bleus de Blanc »
Juste parce que j’aime bien le titre que j’avais trouvé à l’époque et que c’était l’occasion pour moi d’exhumer l’une des pièces maîtresses de mes archives : le fameux poème d’excuses de la FFF après le fiasco du Mondial 2010.

4. AVRIL : « Heineken, ancêtre de Facebook »
Un bon slogan comme je les aime, simple, percutant et malin.

5. MAI : « Levi’s : et 1789 devient une paire de 501 »
La publicité scandaleuse de l’année, ou comment Levi’s revendique sa filiation culturelle avec la révolution française. Robespierre doit se retourner dans sa tombe.

6. JUIN : « On se prend un kebab à la poutre de Bamako »
Si vous passez par La Rochelle et que vous cherchez un snack, ne cherchez pas plus loin, passez chez Bamako, la poutre.

Publicités

Collier de perles : le top 10 des requêtes Google sur Langue de pub

Il fallait bien un second billet pour célébrer dignement le premier anniversaire de Langue de pub. Après celui consacré aux articles les plus vus, en voici un autre – beaucoup plus subjectif – en forme de classement  des requêtes insolites ayant conduit certains d’entre vous ici. Amateurs de perles, de fautes d’orthographe et d’esprits tortueux… accrochez-vous !

10. « Devenir un couple kooples » : bel objectif dans la vie, mais désolé Langue de pub n’organise pas les castings de la marque.
L’article : The Kooples = les couples !

9. « Le slogan avomarques existent-ils ? » : no comment ; je me dis juste qu’il y a des talents de concepteur-rédacteur qui se perdent ! Et je n’ai pas réussi à déduire quel article était concerné par cette recherche.

8. « Ecraser une tête contre une vitre » : j’espère qu’Hannibal Lecter ou un de ces potes serial killer ne fréquente pas régulièrement mon blog !
L’article : Cetelem et ces jeunes qui se cassent le nez aux portes du crédit

7. « Morgan Parra femme » : j’imagine que la compagne du demi de mêlée international doit être mignonne car vous êtes nombreux à la chercher (enfin plutôt sa photo). A moins qu’il ne s’agisse de vérifier que Morgan Parra est bien un homme ?
L’article : Monsieur Joubert n’a pas été courageux, il s’agissait d’une finale de Coupe du monde

6. « Petites insultes » : sans doute quelques internautes cherchent-ils à enrichir leur arsenal de piques et de grossièretés ? je suis ravi de les y aider !
L’article : Sarkozy, Merkel, Cameron… petites insultes entre amis

5. « Poème de football » : ah ! Les esthètes du foot qui s’enflamme sur un double contact ou une panenka. Zidane, René Char : même combat ?
L’article : Le nouveau maillot blanc des Bleus de Blanc

4. « Oeil de vampire » :  c’est vrai, c’est important : comment reconnaître un vampire d’un être humain standard ?
L’article : Underworld : mais qui sont donc les faux vampires ?

3. « Gel à raser seins » & « williams confort seins » : les formulations de ces requêtes sont extrêmement malheureuses si on les prend à la lettre. Je ne souhaite en tout cas à aucune de mes lectrices de devoir se raser le décolleté.
L’article : Ne cachez pas ce sein que je brûle de voir

2. « Spécialité jurassique » : ça n’a rien à voir avec les dinosaures, rassurez-vous, mais bien plutôt avec la gastronomie jurassienne.
L’article : Tu veux des rencontres, vivre une aventure, goûter mes spécialités gourmandes

1. « Le KFC est-il gras ? » : Ma requête préférée, en forme de question philosophique à laquelle je suis heureux de pouvoir répondre de façon catégorique : OUI, le KFC, c’est super gras.
L’article : KFC : qui veut faire trempette dans mon seau ?

Langue de pub a un an

Eh oui, le temps passe vite ! Langue de pub fête en ce mois de juin son premier anniversaire. Je vous passe le blabla et les remerciements sur le mode « vous êtes toujours plus nombreux à suivre ce blog et je vous en remercie etc. » (même si c’est vrai et que ça me fait bien plaisir de voir que mes billets sont de plus en plus lus et partagés). Pour marquer l' »événement », je vais plutôt la jouer best of et partager avec vous les 5 billets les plus lus depuis les débuts de Langue de pub. Voilà, c’est mon palmarès à moi et un peu le vôtre aussi. C’est aussi une session de rattrapage pour ceux d’entre vous qui seraient passés à côté de certaines des mille merveilles de Langue de pub…


#5 OFFICES DE TOURISME, L’ART DE LA BASE LINE

C’est assez étonnant, en tout cas de mon point de vue, mais ce billet draine un trafic important, et très régulier depuis sa publication. Il s’agit essentiellement d’un phénomène de longue traîne avec un volume important de requêtes chaque semaine sur les moteurs de recherche, qui tournent beaucoup autour des base lines utilisées par l’office du tourisme tunisien.

#4 LEVI’S : ET 1789 DEVIENT UNE PAIRE DE 501

Le GROS billet du mois de mai sur Langue de pub, vu (et j’espère lu) plusieurs milliers de fois. Ça me fait plaisir d’ailleurs, car la campagne en forme de lettre d’amour de Levi’s à la Révolution française était risible et honteux. Elle n’est pas restée très longtemps dans le métro d’ailleurs.

#3 NE CACHEZ PAS CE SEIN QUE JE BRULE DE VOIR

Les gros seins font vendre. Cette vérité générale de la publicité se vérifie également sur Langue de pub avec ce billet qui monte sur la troisième marche du podium et qui est consacré à une campagne Williams pour une mousse à raser. Si vous ne vous souvenez plus de la suite, je vous laisse la re-découvrir…

#2 SAMSUNG : NOUS SOMMES CEUX QUI ONT DU MAL AVEC LA SYNTAXE

C’est le premier billet de Langue de pub qui a été repris de façon conséquente sur les réseaux sociaux. En fait, je pense que vous avez été nombreux à vous poser la même question que moi : d’où sort ce slogan mal gaulé « Nous sommes ceux qui ont deux familles, leur famille et leurs amis

#1 ADOPTE UN MEC, MEETIC, ATTRACTIVE WORLD… LA GUERRE DE L’AMOUR

Et voilà notre champion pour la saison 2011-2012… un billet consacré aux sites de rencontres et à leurs slogans et autre matériel éditorial respectif. Pas si surprenant que ça au final.

%d blogueurs aiment cette page :