Richard Branson est-il adhérent Fnac ?

Vous êtes plusieurs à m’avoir parlé d’une affiche de la Fnac (merci notamment à Valérie et à Jérémy), vous indignant presque que Langue de pub ne se soit pas encore penché sur son cas ! Il s’agit bien sûr de la campagne consacrée au programme de fidélité du plus grand libraire de France, jouant sur l’ambiguïté « je prends ma carte à la Fnac » / « je prends ma carte d’un parti politique ». L’idée est amusante, j’ignore si elle est nouvelle ou si un autre annonceur l’a déjà utilisée ; quoi qu’il en soit, elle colle bien à l’identité de la Fnac qui met volontiers en avant un engagement (et des origines) du côté d’un certain militantisme (pour plagier la baseline d’un certain assureur « Fnac, libraire militant » ?).

Affiche Fnac Richard Branson

 

Sur le fond, on peut en penser ce qu’on veut… et surtout qu’il ne reste sans doute pas grand’chose de cet engagement et des valeurs dont se réclame l’enseigne… Mais ce n’est pas le sujet de ce billet : si je parle aujourd’hui de cette campagne, c’est plutôt parce que l’une des affiches qu’elle décline fait aujourd’hui le buzz. Qui n’a pas remarqué dans le métro, ce drôle de sosie de Richard Branson, fondateur de la marque protéiforme Virgin, dont le petit nom proclamé par l’affiche est justement… Richard. Clin d’œil à un ex concurrent ? Vraie-fausse peoplisation d’une publicité ? Mise en abyme du storytelling (je vous raconte une histoire qui en contient une seconde) ? Belle opération buzz en tout cas.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :