Le livre de Steve Jobs

La mort de Steve Jobs a amplifié une polémique pré-existante entre les fans du grand homme et ses détracteurs, qui critiquent notamment le modèle ultra-capitalistique d’Apple. Sans entrer dans une discussion que je trouve d’ailleurs assez vaine (Apple est une marque, une marque est créée pour faire de l’argent), j’aimerais signaler la couverture de Challenges qui titre : le livre de Jobs. L’article en question traite évidemment de la récente biographie officielle du fondateur d’Apple, par Walter Isaacson.

Le livre de Steve JobsPauvre comme Job, riche comme Jobs

Pour revenir au titre de Challenges, il est construit sur une double figure de style. Tout d’abord la paronomase entre Job et Jobs : rappelons-le, le Livre de Job appartient à l’Ancien Testament. Ensuite, le paradoxe, puisque le Livre de Job raconte les épreuves traversées par un homme juste et vertueux, poursuivi par un sort funeste qu’il ne semble pas mériter. On en a gardé d’ailleurs l’expression « pauvre comme Job » ; et si Steve a bien connu des épreuves difficiles dans sa vie (à commencer par son cancer), on peut cependant s’accorder sur le fait qu’il était loin d’être pauvre…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :