Christian Jeanpierre : tirons sur l’ambulance

Si le XV de France, malgré sa récente et improbable qualification pour la finale de la Coupe du monde de rugby, ne fait pas l’unanimité au pays des amateurs de ballon ovale, ces derniers sont au contraire presque tous d’accord pour clouer au pilori le commentateur made in TF1 : Christian Jeanpierre. Les réseaux sociaux, les blogs, etc. débordent de petites phrases assassines concernant le journaliste et notamment ses perles, bourdes et autres tics de langage, nourris d’approximations, de chauvinisme et d’étourderies. Je vous propose donc aujourd’hui une première initiation au novlangue rugbystique de notre ami  Christian Jeanpierre.

« Imposer le défi physique »

Pour le dire vite, le lexique qu’emploie Christian Jeanpierre est « riche » de quelques dizaines d’expressions qu’il répète, ressasse et rabâche match après match (et même action après action). Je vous engage à compter les minutes avant d’entendre les mots suivants lors de la finale : « imposer le défi physique », « être solide sur les fondamentaux », « être fort en conquête : ce sera la clef du match ». Autre exemple, avec une analyse du commentaire jeanpierrien classique (et de sa gradation) sur une situation de plaquage :

  • Un plaquage sévère s’appelle un « arrêt buffet »
  • Un plaquage très sévère est un « énorme tampon » ou une « énorme cartouche »
  • Un plaquage très très sévère donne lieu à un « Quel arrêt buffet ! Quel énorme tampon » ; sauf s’il est commis sur un joueur français auquel cas c’est un « plaquage cathédrale qui vaut au moins jaune » (comme celui de Sam Warburton sur Vincent Clerc)

Les épithètes homériques à la sauce Jeanpierre

Notons aussi un souci permanent de dramatiser la moindre action de jeu par un usage systématique d’adjectifs stéréotypés. Dans la bouche de Jeanpierre, une mêlée est toujours « importante » ; une touche dans le camp adverse est toujours une « bonne touche », de même pour une mêlée qui devient alors une « mêlée intéressante ». Dans le même registre,on trouve aussi LA marque de fabrique du journaliste, son fameux « Attention ! » et sa variante adressée à son consultant « Attention Thierry ! » Il faut reconnaître que le Thierry (Lacroix) n’est pas en reste : il enchaîne à chaque match comme un petit robot – comme il enquillait les pénalités à l’époque où il portait le maillot bleu – les « rappelons la règle : une fois au sol, les joueurs ne doivent plus se préoccuper du ballon » ou au choix « rappelons la règle : le plaqueur doit faire l’effort de sortir de la zone plaqueur-plaqué« .

Pour la bonne bouche, je ne résiste pas à l’envie de partager une excellente vidéo (dernières minutes du patch de poule Galles-Afrique du sud), où Christian Jeanpierre va plus encore plus loin puisqu’il commente une imminente et historique victoire des Gallois qui sont alors… menés au score !

Publicités

commentaires

2 commentaires actuellement. Poster un commentaire.
  1. Fred,

    Heureusement la coupe du monde est finie…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :